• Accueil
  • Blogue
  • Comment faire les semis et le repiquage des tomates.

Comment faire les semis et le repiquage des tomates.

Publié le 05/03/2021

Le temps des semis de tomates approche!

Quand, comment, avec quoi, faire vos semis???

Si vous êtes comme moi, vous avez bien hâte de mettre les mains dans la terre et de voir pousser vos plants de tomates. Je vous explique ici comment faire les semis et le repiquage des tomates. 

Matériel requis pour faire vos semis,

sans vous ruinez:

  • des semences de tomates de qualité,
  • un marqueur et des étiquettes ou des bâtons de bois pour identifier vos semis,
  • du terreau pour semis, préférablement approuvé pour la culture biologique,
  • des contenants récupérés ou achetés,
  • un moyen pour arroser délicatement vos semis,
  • un ventilateur pour faire une circulation d'air dans la pièce,
  • un système d'éclairage d'appoint et idéalement une minuterie,
  • des gants si vous ne voulez pas vous salir les doigts!


Vous pouvez très bien utiliser des contenants récupérés, bien nettoyés à l'eau savonneuse. Faîtes des petits trous dans le fond pour que le trop plein d'eau puisse s'écouler.

Vous pouvez aussi acheter des pots de différentes grandeur et des contenants multicellules.

Pour l'arrosage, une bouteille récupérée avec des trous dans le bouchon fonctionne très bien. Sinon employez un pulvérisateur au début et par la suite un petit arrosoir.

Des lampes suspendues fluorescentes (tubes Cool White) peuvent très bien faire l'affaire. Plus tard, vous pourrez ajoutez des tubes Warm White pour la floraison. Mais si vous démarrer vos semis, au moment recommandé, vous n'en aurez pas besoin. Vous pouvez aussi vous équiper d'un système DEL, mais le sujet sera abordé dans un prochain article.

Quand faire les semis de tomates?

Il est recommandé de faire les semis de tomates 6 à 8 semaines avant le dernier gel prévu dans votre zone de rusticité. Il est préférable de transplanter à l'extérieur après la date sans risque de gel. En général, c'est 2 semaines après la date du dernier gel prévu. Pour trouver votre zone de rusticité, cliquez sur le lien et dans le menu, inscrivez la première lettre de votre ville ou de celle la plus proche inscrite. http://planthardiness.gc.ca/index.pl?m=22&lang=fr&prov=Quebec&val=A

Comment faire les semis de tomates:

  • Commencez par bien humidifier le terreau avant de remplir vos contenants.
  • Maintenant deux options s'offrent à vous:

-Soit faire des trous à un centimètre de profondeur avec un crayon, une baguette à brochette ou autre outil à votre convenance, dans le terreau et déposer une graine dans chaque trou, puis recouvrir de terreau.

-Soit déposer les graines en surface et recouvrir le tout avec un centimètre de terreau.

  • N'oubliez pas de bien espacer vos graines, d'un ou deux centimètres, pour pouvoir plus facilement les séparer lors du repiquage.
  • Tasser légèrement le terreau et arroser délicatement pour faire sortir les petites poches d'air dans le sol.
  • Vous pouvez recouvrir d'une cloche, d'une pellicule plastique ou bien veiller à maintenir humide.
  • Placer les pots à la chaleur entre 20-25°C.
  • Arrosez régulièrement pour maintenir l'humidité. Attention à la fonte des semis si vous couvrez le contenant, enlevez le recouvrement dès que les semis se pointent le bout du nez!
  • Identifiez les variétés, la mémoire est une faculté qui oublie!

L'éclairage:

  • Placez les lampes fluorescentes suspendues, les plus près possible des plants (3-5 cm de distance au-dessus). Ajustez-les au fur et à mesure de la croissance des plants. 
  • Laissez-les allumés entre 14 et 18 heures par jour. Donc, si vous n'avez pas de minuterie, il faut les allumer dès votre réveil et les éteindre juste avant de vous coucher.
  • Vous pouvez aussi opter pour l'achat d'une minuterie programmable.

Le repiquage:

Maintenant que les cotylédons et les premières vraies feuilles sont apparues, c'est le temps de repiquer les semis. 

  • Commencez par un premier arrosage en profondeur pour que les plantules ne manquent pas d'eau et soient plus facile à séparer. 
  • Ensuite, préparez vos pots en mettant du terreau à rempotage humide jusqu'au tiers du pot, arroser.

  • Sortez les semis du contenant, en utilisant une fourchette ou une baguette pour vous aider. Ou bien en pressant le fond du contenant pour faire sortir la motte de terre.

  • Séparez délicatement les semis, coupez les cotylédons. Les cotylédons, c'est les premières feuilles produites par la plante. Souvent, elles finissent par tomber. Les enlever, permet de transplanter plus creux.

  • Faites un trou dans le terreau juste assez creux pour pouvoir enterrer la tige jusqu'aux premières vraies feuilles. Déposez votre plantule au fond. 
  • Ajustez  la profondeur du trou au besoin. 
  • Mettez du terreau autour de la tige et tassez délicatement.
  • Arrosez en profondeur.Ne vous en faites pas s'il y a du terreau sur les feuilles, ça va partir avec l'arrosage ou vous pourrez souffler dessus quand les feuilles seront sèches et les poussières partiront. 

L'arrosage:

  • Au début, arrosez régulièrement, n'oubliez pas que les racines prennent un certain temps avant de s'installer dans le pot.
  • Puis, commencez à espacer les arrosages en laissant sécher le terreau pour habituer le plant aux conditions extérieures. Si les feuilles deviennent molles et que le terreau est sec, il est plus que temps d'arroser. 
  • Ne vous en faites pas! Comme tout le monde, ça m'arrive aussi d'oublier un arrosage ou d'être un peu en retard pour le faire. 

Croissance:

Les plants vont grandir et auront fort probablement besoin d'une seconde transplantation, pour éviter l'enroulement des racines dans le pot.

  • Procédez de la même façon, dans de plus gros pots avec un terreau enrichi de compost et ajouter un peu de perlite ou du terreau d'empotage, en enlevant les premières vraies feuilles au lieu des cotylédons. 
  • N'oubliez pas de bien identifier vos variétés! 

J'aborderai prochainement, l'acclimatation des plants avant la transplantation au jardin. Après tout ce travail, il faut faire bien attention de ne pas faire mourir nos plants, en les mettant trop rapidement à l'extérieur sans les acclimater.

Bon jardinage!